Toute l'histoire
11 janvier 2020 à 16:10
Télévision
Spoliation nazie :

Trois chefs-d'œuvres miraculés, de Rachel Kahn et Olivier Lemaire

Le circuit nazi de spoliation des œuvres d'art était proprement industriel. Alfred Rosenberg, conseiller artistique d'Hitler, dirigeait un service spécialement créé pour la circonstance, l'ERR. Celui-ci avait pour mission de coordonner les centaines de milliers de pillages perpétrés en Europe, puis de faire convoyer le butin à Berlin.
 
Au fil des décennies, certaines oeuvres ont ressurgi dans l'espace public, donnant lieu à des batailles en propriété.
 
Retour sur ce pillage à travers les incroyables parcours de trois œuvres majeures :
 
 
L’homme à la guitare de Georges Braque (collection Alphonse Kann) 
 
 
Herbstonne d'Egon Schiele (collection Karl Grunwald) 
 
 
Femme assise de Henri Matisse (collection Paul Rosenberg, père d'Anne Sinclair)


 
 



Informations pratiques