Cercle Bernard Lazare
Paris, 30 novembre 2017 à 20:30
Rencontre

Rendre les juifs plus libres et plus heureux, avec Pierre Birnbaum

En cette fin de XVIIIe siècle, les Lumières à la française magnifient l’idée de régénération. En s’en emparant, l’utopie révolutionnaire a voulu rejeter les valeurs anachroniques du passé. Or, cette aspiration à l’invention d’un homme nouveau tourné vers la Raison trouve une de ses premières formulations dans le fameux Essai sur la régénération physique morale et politique des juifs de l’Abbé Grégoire, rédigé à l’occasion du concours de l’Académie de Metz, en 1787. Grégoire, favorable à l’émancipation des juifs, soutient que celle-ci doit passer par l’oubli des rêveries talmudiques et des traditions qu’il juge burlesques. Au même moment, rien de tel n’est exigé des protestants par les philosophes qui défendent leur pleine entrée dans la cité ni des Noirs des colonies pour lesquels ils réclament la fin de l’esclavage.

 

Ce concours marque donc un moment unique dans l’histoire de la France moderne. Pourtant, à l’exception du texte publié de l’abbé Grégoire, sans cesse lu et commenté, on ignorait presque toutdes manuscrits déposés par les autres candidats, et même de la première version de celui de Grégoire. Pierre Birnbaum a eu l’idée de les rechercher aux archives de Metz et de Nancy. Les voici enfin publiés dans leur intégralité.

 

 

Intervenant :
Pierre Birnbaum, historien


 
 



Informations pratiques

Lieu : Cercle Bernard Lazare
Adresse : 10 rue St-Claude, 75003 Paris
 

Renseignements : 
Pour s'y rendre : 
  • Autobus : 65, 20
  • Métro : 8, station Saint-Sébastien - Froissart