Suivez-nous Facebook Twitter

Ensemble Texto

Musique judéo baroque  (29 min)

M. Beelen - soprano - M. Boyer - violoncelliste - S. Brohier - baryton-basse - G. Cirasse - mezzo-soprano -  Ensemble-Texto - E. Fonnard - soprano - C. Hanniet - contre-ténor - B. Iraburu - baryton - D. Klein - directeur artistique - C. Ploix - ténor - D. Pouvreau - Guitariste - R. Van-Mechelen - ténor

ORGANISATEUR
Direction de l'action culturelle du Fonds Social Juif Unifié www.fsju.org
 
 

2 commentaires

Hishki hizki 15 janvier 11:12, par Dany

Magnifique, chant très difficile à apprendre à trois voix.

Kol haneshamah 19 mars 20:13, par P.H.Loos

Absolument divin.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
Direction de l'action culturelle du Fonds Social Juif Unifié www.fsju.org
 
 

Biographie des conférenciers

Marine Beelen - cantatrice Soprano

Marine Beelen est soprano. Titulaire d'un DEM de chant lyrique et de musique ancienne, Marine Beelen perfectionne auprès de Regina Werner et Barbara Kusa. Elle se produit dans un répertoire varié allant de l'opéra (rôles de Poppée dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi, des sorcières dans Didon et Enée de Purcell...) à l'oratorio (Messe à Sainte-Thérèse de Haydn, Passion selon Saint-Jean de Bach, Requiem de Fauré, Le Messie de Haendel...), en passant par la comédie musicale anglaise ou américaine (Stephen Sondheim, Bernstein, Christine dans Le Fantôme de l'Opéra de Stephan Schwartz...) et le récital de lieder et mélodies (Master art du récital avec Françoise Tillard). Elle chante également en ensemble vocal (I. Retailleau, M. Piquemal, C. Simonpietri), et est membre de l'ensemble Coruscant, dirigé par Laurence Pottier et Sophie Boucheron. Parallèlement elle mène une activité d'enseignante et est professeur de technique vocale auprès d'enfants et adolescents au sein de l'association Aposiopée et en partenariat avec le conservatoire du 8ème arrondissement de Paris.

Magali Boyer - instrumentiste violoncelle

Magali Boyer est violoncelle. C'est pendant ses études au CRR de Bordeaux auprès d'Etienne Péclard que Magali Boyer intègre le Jeune Orchestre Atlantique dirigé par Philippe Herreweghe. Elle travaille alors le violoncelle historique avec Ageet Zweistra et reçoit le Diplôme de Formation Supérieure aux métiers de l'orchestre classique et romantique. Elève de David Simpson au CRR de Paris pour le violoncelle baroque, elle y obtient le DEMS option Musique Ancienne avant de se perfectionner auprès d'Alain Gervreau au Koninklijk Conservatorium Brussel où elle obtient le Master in de Muziek et le prix d'excellence Ingeborg Köberle. Magali Boyer a remporté le 2e prix du Concours Van Wassenaer à Amsterdam en 2009. Elle a travaillé en Master-classes avec Anner Bylsma et Rainer Zipperling. Elle est également titulaire d'une Licence de musicologie de l'Université de la Sorbonne. Invitée par Les Arts Florissants sous la direction de William Christie, Magali Boyer a enregistré avec l'Orchestre des Champs-Elysées sous la baguette de Philippe Herreweghe et joué sous la direction de Ton Koopman, Sigiswald Kuijken, Christophe Coin et Christophe Rousset, ainsi qu'Emmanuel Krivine, Jesús Lopez-Cobos et Jean-Claude Casadesus. Musicienne au Musée de la Musique / Cité de la Musique de Paris, elle travaille avec l'ensemble belge Les Muffatti, dirigé par Peter Van Heyghen, et a donné des concerts de musique de chambre avec le pianofortiste Ronald Brautigam.

Sébastien Brohier - chanteur Baryton-Basse

Geneviève Cirasse - cantatrice Mezzo-soprano

Geneviève Cirasse est mezzo-soprano. Geneviève Cirasse a commencé son éducation musicale par l'apprentissage du piano. Elle découvre ensuite le chant lyrique et travaille notamment auprès de Christiane Issartel, Aurélia Legay, Guy Flechter. Elle obtient un DEM de chant dans la classe de Francis Dudziak au CRR de Ville d'Avray. Sur scène, elle chante l'enfant dans L'Enfant et les sortilèges de Ravel (mise en scène de Christiane Issartel), Fé-an-ni-chton dans Ba-ta-clan d'Offenbach (direction Emmanuel Martin, mise en scène Daniel Thuann) et Oreste dans La Belle Hélène (mise en scène Bruno Lugan). Par ailleurs, elle travaille régulièrement avec l'ensemble Accentus (direction Laurence Equilbey). Geneviève mène parallèlement une carrière de comédienne. On a pu la voir sur scène notamment dans C'est une femme du monde de Feydeau (mise en scène Claudine Vincent) et dans Les Jardins de l'horreur de Daniel Call (mise en scène Myrto Reiss) au Théâtre du Chaudron à la Cartoucherie de Vincennes et au Théâtre du Lucernaire.

Ensemble-Texto -

  Au cœur de l'Ensemble Texto, créé fin 2009, un paradoxe : "D'un côté, la volonté de s'effacer derrière un compositeur, une époque révolue – dans son esprit et avec ses instruments – respectant le rôle de la musique et son contexte culturel, non pas pour prétendre à des vérités absolues, à une interprétation, osons le... texto, mais pour essayer de se rapprocher d'une expression juste, de comprendre ce qui nous est commun au travers de ce qui ne l'est plus. D'un autre côté, notre conviction que nous nous devons d'être le plus personnel possible, puiser au fond de nos expériences de vie, nos idées et notre perception des choses, pour espérer avoir la chance d'ouvrir une nouvelle perspective, ne serait-ce que pour quelques instants, qui contribuerait à la construction collective de la compréhension d'une œuvre – et cela sans se tourner vers l'adaptation, sans essayer d'impressionner plutôt que d'exprimer. En optant pour une formation de dimension réduite, nous visons à sortir l'esprit d'interprétation de la grande salle de concert pour le restituer dans un cadre plus intime, avec un rapport plus étroit, plus chaleureux entre musiciens et public, et un engagement expressif dans chaque ligne musicale de la partie chorale ou orchestrale. Les premiers programmes de l'Ensemble Texto sont construits autour de multiples facettes de la musique vocale des XVIIe et XVIIIe siècles confrontant, le temps d'une soirée, le profane et le sacré, Théâtre et Eglise (ou Synagogue, dans le cas de notre premier CD), Nord et Sud, afin d'en extraire une essence unique et tenter de mieux comprendre ce que veut dire être humain."

Elodie Fonnard - cantatrice Soprano

Elodie Fonnard est soprano. Elodie Fonnard est née à Caen en 1982. Elle commence le piano à l'âge de 5 ans, puis, attirée depuis toujours par le chant, elle entre dans la classe de Luc Coadou au conservatoire. Elle étudie par la suite avec Alain Buet (DEM, cycle de perfectionnement) puis auprès de Raphaël Sikorski. Elle est également diplômée en musique ancienne (Conservatoire régional de Paris, classes de Howard Crook, Kenneth Weiss et Patrick Cohen). Elodie Fonnard fait ses premiers pas sur la scène du Théâtre de Caen, où elle interprète à l'âge de 17 ans le rôle de Mastrilla dans La Périchole d'Offenbach, ou encore celui de la Cugina di Cio-Cio-San dans Madama Butterfly de Puccini, dirigé par Jean-Yves Ossonce. Elle a depuis chanté le rôle-titre dans Dido and Aeneas de Purcell, incarné Juno dans The Fairy Queen de Purcell avec Le Concert d'Astrée (Emmanuelle Haïm) à l'Opéra de Lille puis en tournée en Belgique et aux Pays-Bas, ou encore tenu le rôle d'Hymen dans Cadmus et Hermione de Lully à l'Opéra Comique, à Caen, à Rouen, au Grand Théâtre d'Aix-en-Provence et au Théâtre du Luxembourg. Egalement soliste d'oratorios, elle a entre autres chanté le Dixit Dominus de Vivaldi, le Requiem de Mozart, la Paukenmesse et la Messe Nelson de Haydn, l'Oratorio de Noël de Saint-Saëns, et la Messe en Ut de Beethoven. Elle s'est produite dans de nombreux festivals : Leçons de Ténèbres de Couperin à Sinfonia en Périgord, puis au festival d'Utrecht (dir. Martin Gester, Le Parlement de Musique), Cantate BWV 51 Jauchzet Gott pour soprano et trompette de Bach au Festival de Froville, Stabat Mater de Poulenc au Festival de Conques... Elodie Fonnard fera partie de la prochaine édition du Jardin des Voix, dirigé par William Christie et Les Arts Florissants, et donnera avec eux une série de concerts en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, durant toute l'année 2011 (Atys de Lully, récital des six lauréats du Jardin des Voix). Dans les domaines du Lied et de la mélodie, Elodie Fonnard tient particulièrement à défendre le compositeur Hanns Eisler, ainsi que Szymanowski et Lutoslawski (ENS de Paris, Concert-Philo de Caen...). Elle donne ainsi des récitals avec piano (Musée Carnavalet : Ravel, Debussy, Schumann) et avec orchestre (Histoires Naturelles de Ravel orchestrées par O. Kaspar). La musique contemporaine, enfin, tient une place de prédilection dans son travail. Elle crée des œuvres avec orchestre de Mittendorf, Penderecki, Martin Moulin... et forme avec la violoniste Jeanne Robert un duo depuis 2006, Dionae, dont le répertoire marie avec bonheur création contemporaine et musique traditionnelle Yiddish.

Christophe Hanniet - chanteur contre-ténor

Christophe Hanniet est contre-ténor. Après une formation universitaire en sciences humaines et en direction de projets culturels, Christophe Hanniet étudie le chant et la musique ancienne au C.N.R. puis au C.N.S.M. de Lyon, avant de se perfectionner auprès de Monique Zanetti à Aix-en-Provence et de suivre des séminaires d’interprétation dans différentes académies internationales, notamment à Ambronay et Royaumont. Soliste en concert dans des répertoires allant de Machaut à Haendel et Mozart, en passant par Schütz, Cavalli, Charpentier, Scarlatti, Vivaldi ou Purcell, il s’est notamment produit sous la direction de Jérome Corréas, Michel Laplénie, Peter Van Heyghen ou Dirk Snellings. Membre du chœur du Concert d’Astrée d’Emmanuelle Haïm et du Chœur de Chambre de Namur depuis 2005, il a également chanté sous les directions de Christophe Rousset, Ton Koopman, Michaël Hoffstetter dans diverses productions lyriques européennes. Il a pris part à plusieurs enregistrements dicographiques : Les Vêpres de la Vigie de Noël et Salmi Concertati de Bassani, avec Martin Gester, Le Balet Comique de la Reyne avec Gabriel Garrido, les Vêpres de Menault ou encore le Martyre des Macchabées de Torri avec Jean Tubéry. Si le registre de contreténor l’attire d’emblée vers la période baroque ou des répertoires plus anciens, Christophe Hanniet se tourne aussi volontiers vers le théâtre et la musique d’aujourd’hui. Il s’est ainsi vu confier plusieurs rôles de premier plan dans des créations lyriques contemporaines de Gérard Garcin, Franck Krawczyk, Christian Girardot, Jacques Coutureau… En 2009, Christophe Hanniet se produit au Brésil et en France dans une création franco-brésilienne d’après la Tempête de Shakespeare, où il interprète des airs tirés de différents opéras de Purcell, sous la direction de Gilles Pastor et d’Eduardo Lopes. Il chante par ailleurs au Capitole de Toulouse, à l’Opéra de Lille, ainsi qu’à Dijon et Caen dans des opéras de Rameau sous la baguette d’Emmanuelle Haïm. Il apparaît également au festival Durance-Lubéron, et aux journées Haendel de Bruxelles et Namur.

Beltran Iraburu - chanteur baryton

Beltran Iraburu est baryton. Né à Pamplona (Espagne) en 1975, Beltran Iraburu commence ses études de piano et de chant à l'âge de 11 ans. Il est titulaire d'une Maîtrise en Musicologie á l'Université de Valladolid. Depuis 1995, au sein d'un groupe de musique ancienne dirigé par David Guindano, il développe un vaste répertoire allant de la musique grégorienne à Bach. En 1998, il part à Milan, où il étudie pendant 4 ans le chant et le répertoire lyrique avec le maestro Anatoly Goussev. En 1999, il est soliste au concert de Noël au Duomo de Milan, avec l'intervention de Montserrat Caballé. Il débute ensuite dans les rôles de Masetto (Don Giovanni), Conte Ceprano (Rigoletto), Doctor Grenvil et le Baron (La Traviata), Angelotti (Tosca) et Don Alfonso (Così fan tutte), et chante sous la direction de Carlo Maria Giulini, Adam Fisher et Riccardo Chailly. De retour en Espagne, il interprète l'intégrale des madrigaux de Monteverdi avec La Capilla Real de Madrid, et joue tour à tour Samuel (Un Ballo in masquera), Don Diego (El Huesped del Sevillano), Marullo (Rigoletto), Fiorello (Il Barbiere di Siviglia), le Marquis (La Traviata) et Masetto (Don Giovanni), au Teatro Romea de Murcia, Teatro Principal de Alicante, Teatro Monumental, Teatro Kursaal de San Sebastian et Teatro de la Zarzuela de Madrid. A partir de 2005, il devient membre de la Compañía Lirica Pópera, avec laquelle il part en tournée en Espagne et en Amérique Latine, et enregistre le disque Gala Latina chez Universal Music, disque de platine. Entre 2007 et 2009 il est Gastón dans la comédie musicale La Bella y la Bestia au Teatro Colliseum de Madrid. En 2008, il participe à l'enregistrement, chez Arsis, de Il Primo Libro di Madrigali de Mateo Flecha el Joven et de El Cancionero de Medinaceli. En 2009 Beltran Iraburu s'installe à Paris, où il continue sa formation avec Robert Expert, et où il vient de revisiter le rôle de Masetto avec la compagnie Viva la Musica.

David Klein - directeur artistique

  David Klein est directeur artistique. Formé au piano dès l'âge de sept ans par Edna Mador, David Klein suit des études de musicologie à l'Université de Tel-Aviv et, perfectionné par Walter Aufhäuser, il entre dans la classe de piano de Adi Rosenkranz à l'Académie de Musique Rubin (actuellement The Buchmann-Mehta School of Music in collaboration with the Israel Philharmonic Orchestra). Il obtient son diplôme Bachelor of Art, summa cum laude, en 1996. La même année, passionné par la musique baroque française, il se rend à Paris, où il continue ses études de musicologie à l'Université de Paris IV – Sorbonne, et se forme au pianoforte auprès de Patrick Cohen au sein du Département de Musique Ancienne du CNR - Conservatoire Supérieur de Paris. Attiré par la musique vocale, il étudie la direction auprès du chef israélien Avner Itaï et fonde, en 2009, l'Ensemble Texto, dont il assure la direction artistique.

Christian Ploix - chanteur ténor

Christian Ploix est ténor. Passionné par la musique baroque et tout spécialement par l'oratorio, Christian Ploix se produit à Notre Dame de Paris ainsi que dans de nombreuses églises parisiennes telles l'église Saint Roch ou la basilique Sainte Clotilde. Il y interprète les Vêpres à la Vierge de Monteverdi, des cantates et des motets de Bach, le Stabat Mater de Scarlatti, Le Messie de Haendel, mais aussi Le Roi David de Honegger, Rejoice in The Lamb de Britten... Dans le domaine de l'opéra Christian Ploix chante le rôle titre de Albert Herring de Britten, Nemorino dans L'Elixir d'amour de Donizetti, Monostatos dans La Flûte enchantée. Il approfondit également le répertoire du récital en explorant la musique de Benjamin Britten, mais aussi les madrigaux de Caccini. Séduit par toutes les musiques, et fort d'une formation musicale éclectique, Christian interprète également la musique d'aujourd'hui, le jazz, la chanson française et la variété internationale. Il pratique la musique médiévale au sein de l'ensemble Venance Fortunat et participe à de nombreux projets d'ensembles vocaux en France comme à l'étranger.

Damien Pouvreau - Guitariste

Damien Pouvreau est théorbe (Le théorbe est un instrument à cordes pincées.)

Guitariste polyvalent (musiques contemporaines, actuelles, musiques pour le théâtre), Damien Pouvreau se consacre ensuite à la pratique des instruments anciens (théorbe, luth, guitare) et travaille avec les plus grands spécialistes (Claire Antonini, Massimo Moscardo, Benjamin Perrot et Charles Ed. Fantin). Diplômé de l’Ecole Normale de Musique de Paris (guitare classique, classe d’Alberto Ponce), des conservatoires de Boulogne-Billancourt et du CNR de Paris (musique ancienne) où il obtient quatre premiers prix Mention Très Bien à l’unanimité (guitare classique, musique de chambre, instruments anciens et basse continue), il  s’engage également dans la création au sein de son ensemble « Les Enfants de la Cour », un collectif de musiciens dynamiques et ouverts sur les rencontres avec d’autres personnalités du monde artistique ou culturel. Depuis 2007, il a écrit plusieurs spectacles baroques mêlant littérature, théâtre, danse et musique pour des lieux prestigieux : Château de Versailles et de Fontainebleau, Cartoucherie de Paris, Nouveau Théâtre de Montreuil (CDN). Il est aussi l’auteur de « Presque Reine… »,  un conte musical pour petits et grands avec le comédien Didier Sandre, la chanteuse Isabelle Druet (victoire de la musique classique 2010) et quatorze musiciens (Livre-cd à paraître en mai 2012 chez Eveil et Découvertes Editions). Par ailleurs, Damien Pouvreau se produit  au sein de nombreux orchestres et ensembles baroques: Centre de Musique Baroque de Versailles (Olivier Schneebeli), La Simphonie du Marais (Hugo Reyne), Sagittarius (Michel Laplénie),Fuoco e Cenere (Jay Bernfeld), Almazis (Iakovos Pappas), Faenza (Marco Horvat) …ainsi qu’en musique de chambre avec l’ensemble Nouvelles Voix (Ronald Martin), Ensemble Desmarests (Ronan Khalil) et l’ensemble Stravaganza (Gilon/Soltani) avec lequel il vient de remporter le 3ème prix et le prix spécial de la critique et de la presse du Concours International de Musique Ancienne Premio Bonporti en Italie. Il joue dans de grands festivals, en France et à l’étranger: Folles journées de Nantes, Printemps des Arts, La Chabotterie, Itinéraire Baroque en Périgord, Festival du Périgord Noir…et en Italie, Chili, Roumanie, Chine, Ecosse, Grèce, Angleterre, Pays-Bas...Il a participé  à plusieurs enregistrements discographiques. Passionné par le théâtre, il travaille avec de nombreuses compagnies et metteurs en scène : J.D Monory (Les Femmes Savantes, Molière), Sophie Boulin (Esther, Racine), Alexandra Rubner (Athalie, Racine et Parole du Silence, création) Caroline Guth et Marco Horvat (Les Voyages de Bellerofonte).

Reinoud Van-Mechelen - chanteur ténor

Reinoud van Mechelen est ténor. Né en 1987, Reinoud van Mechelen commence le chant au sein du chœur d’enfants Clari Cantuli à Louvain, sa ville natale. Il prend ses premiers cours de chant en 2005 avec Anne Mertens et Nicolas Achten, et, un an plus tard, entre au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Lena Lootens. Après avoir obtenu son diplôme de bachelor en musique, il poursuit ses études auprès de Dina Grossberger. Il complète sa formation lors de stages et de masterclasses auprès de Greta De Reyghere, Isabelle Desrochers, Frédérick Haas, Claire Lefilliâtre, Alain Buet, Jean-Paul Fouchécourt, François-Nicolas Geslot et Howard Crook. Il participe à l'Académie Baroque Européenne d’Ambronay en 2007, où il incarne Plutus dans Le Carnaval et la Folie de Destouches, sous la direction d'Hervé Niquet. Il est très vite sollicité comme soliste, collaborant avec des ensembles tels que Il Gardellino (airs de la Passion selon Saint Jean), l'Arpeggiata, La Capilla Flamenca, Ludus Modalis, B’Rock, Ex Tempore, Ricercar Consort et l'European Union Baroque Orchestra. En outre, Reinoud van Mechelen est un des piliers de l'ensemble belge Scherzi Musicali (direction Nicolas Achten) avec qui il a enregistré plusieurs CDs unanimement salués par la critique. En 2011/12, il se produit en particulier avec Ausonia dans Castor&Pollux (Castor) en tournée en France et en Allemagne et avec Le Poème harmonique (Egisto de Cavalli) à l’Opéra de Rouen. En 2011, Reinoud van Mechelen fait partie des six solistes du Jardin des Voix dirigé par William Christie et Paul Agnew. A ce titre, il participe à de nombreux concerts et interprète en tournée le rôle de Zéphir dans Atys avec les Arts Florissants. Depuis, il se présente régulièrement avec les Arts Florissants en tant que soliste sous la direction de William Christie, Paul Agnew et Jonathan Cohen.