Suivez-nous Facebook Twitter

Concert

''Romantisme hébraïque''  (31 min)

I. Durin - violoniste - M. Ertzscheid - piano

ORGANISATEUR
 
 

5 commentaires

Très bien ! 20 juin 18:51, par Liliane

Très beau duo, le violon est profond, rythmé, tout ce qu'il faut.

Oui, une merveille 19 décembre 10:47, par B. Elisabeth

Pour le bonheur d'écouter sur une chaîne hifi, un disque : 'Romantisme hébraïque', édité par Jade.

http : //www. Isabelledurin. Com/01_PAGES/02_ACTUALITE. Htm.

Magnifique 14 septembre 22:58, par Eva

Magnifique !

Magnifique 13 septembre 12:12, par Eli

C'est prodigieux, gmar hatima à tous.

Rahzak ! 23 juin 07:13, par debtessier@orange.fr

Prodigieuse interprétation...

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Isabelle Durin - violoniste

Isabelle Durin entre au CNR de Versailles dans la classe d’Alexandre Brussilovsky, et obtient sa médaille d’or de violon en 1996. Elle travaille pendant un an avec Antoine Goulard, et intègre en 1997 le CNSM de Lyon dans la classe de Jean Estournet et Kazimierz Olechovski tout en continuant parallèlement des études de philosophie à la Sorbonne qui la mèneront jusqu’au DEA.

En 1999, elle participe à la tournée européenne du Gustav Mahler Jugend Orchester, sous la direction de Franz Welser-Möst, et obtient en 2001 le diplôme (DNESM) du CNSM de Lyon.

La même année, Isabelle Durin est sélectionnée pour la master class de Shmuel Ashkenazi, dans le cadre du Schleswig Holstein Muzik Festival de Lübeck, puis se perfectionne auprès de violonistes tels que Jean-Pierre Sabouret, Boris Garlitsky, Igor Volochin, Patrice Fontanarosa ou encore Roland Daugareil, tout en continuant son apprentissage de la musique de chambre auprès d’Alain Meunier, et Michel Strauss, en formation supérieure de musique de chambre au CNSM de Paris.

Elle est membre depuis 2003 de l‘Orchestre National d‘Île-de-France, dirigé  actuellement par Enrique Mazzolla. En décembre de la même année, elle reçoit au Sénat la médaille de bronze de la Société d’Encouragement au Progrès. Isabelle Durin donne diverses prestations de musique de chambre, plus particulièrement en duo violon/piano, en France et à l’étranger. Ainsi est elle invitée à se produire au Vietnam, en 2004 et 2006, notamment à l’Opéra et à l’Espace-Centre Culturel de Hanoï.

Son premier disque « Romantisme Hébraïque » avec Michael Ertzscheid au piano, est sorti chez Jaderecords (Universal).

A cette occasion, Isabelle Durin s’est produite à Paris au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, au Mémorial de la Shoah, à la Synagogue ULIF de Copernic, au Cercle Bernard Lazare de Grenoble, aux Centres Communautaires de Vincennes, Créteil, Nogent sur Marne, Genève, Strasbourg, Reims, à Zagreb, au Musée Juif Galicia de Cracovie, au Musée Juif de Prague, aux centres culturels de Cluj, Timisoara et Iasi (Roumanie), aux Etats-Unis (Miami, West Palm Beach, Puerto Rico), et en Colombie (Bogota, Medellin, et Cali) tournée organisée par la Délégation Générale des Alliances Françaises aux Etats-Unis, à la Synagogue Portugaise d’Amsterdam, et récemment en Angleterre, à Londres, Cambridge ( Fitzwilliam Museum) et Oxford (Queen’s College…), Toronto et au Mémorial de la Shoah à Paris en novembre et janvier derniers dans le cadre de la sortie du CD « Mémoire et Cinéma » (Paraty/PIAS)

Elle est directrice artistique du  festival « les Harmonies Estivales » de Villeneuve l’Archevêque .

Michaël Ertzscheid - piano

Michaël Ertzscheid commence le piano à huit ans. Il se perfectionne au Conservatoire Supérieur de Paris, où il obtient un prix d'harmonie et d'analyse, et bénéficie d'une bourse d'encouragement de la SACEM.
Parallèlement, il continue ses études instrumentales au Conservatoire régional de Boulogne-Billancourt avec Marie-Paule Siruguet et Hortense Cartier- Bresson. Il effectue son cycle de perfectionnement en piano chez Marie-Paule Siruguet et en musique de chambre avec Danièle Bellik. Il intègre le Conservatoire supérieur national de musique et de danse de Paris en 2000 et y obtient les prix d'harmonie (classe de Jean-Claude Raynaud), de contrepoint (classe de Jean-Paul Holstein), de fugue (classe de Thierry Escaich), d'improvisation (Jean-François Zygel, Thierry Escaich) et de musique de chambre avec Pierre-Laurent Aimard.
Très intéressé par l'accompagnement, il obtient en 2005 son DFS dans la classe de Jean Koerner au Conservatoire national de Paris et travaille sous la direction de Pierre Boulez, Kasuchi Ono, Christoph Eschenbach et John Axelrod dans le cadre de productions avec le Théâtre du Châtelet. Musicien éclectique, il collabore avec le groupe britannique Gorillaz dans le cadre de
Monkey, travel to the west et improvise régulièrement sur des films muets.
Il est actuellement professeur de piano au Conservatoire régional de Boulogne-Billancourt et professeur d'Analyse au Conservatoire régional de Paris.
(Mise à jour: décembre 2008)

Les musiciens

Isabelle Durin est violoniste.

Après  des  études aux  conservatoires de Drancy, de  Sceaux  et  du VIème arrondissement  de Paris, Isabelle Durin entre au CNR de Versailles dans la classe d'Alexandre Brussilovsky et obtient son dipôme (médaille d'or) en 1996,  suivi d’un premier  prix de  musique de chambre   et  d’un premier prix d’honneur de  violon, dans la classe d'Antoine Goulard.

Puis, elle intègre en 1997 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (C.N.S.M) de  Lyon, dans la  classe  de  Jean Estournet et Kazimierz Olechovski, tout en continuant parallèlement des études de philosophie à la Sorbonne qui la mèneront jusqu'au DEA.

En  1999, elle participe à la tournée européenne  du Gustav Malher Jugend Orchester sous la direction de Franz Welser-Möst et obtient en 2001 le diplôme (D.N.E.S.M.) du C.N.S.M de Lyon.

La même année, Isabelle Durin est sélectionnée pour la master class de Shmuel Ashkenazi, dans le cadre du Schleswig Holstein Muzik Festival de Lübeck, puis se perfectionne auprès de violonistes tels que Jean-Pierre Sabouret, Boris Garlitsky, Igor Volochin, Patrice Fontanarosa ou encore Roland Daugareil, tout en continuant son apprentissage de la musique de chambre auprès d’Alain Meunier et Michel Strauss.

En décembre 2003, Isabelle Durin reçoit au Sénat, la Médaille de bronze de la Société d’Encouragement au Progrès. En mars 2004, elle est demi-finaliste au concours international de musique de chambre « Carlo Soliva », en Italie. Isabelle Durin débute son métier d’orchestre au sein de l’ Orchestre Pasdeloup et de l’Orchestre des concerts Lamoureux.

En mai 2003, elle rentre à l’Orchestre National d’Ile-de-France, en tant que tuttiste dans les seconds puis intègre le rang des premiers violons. 

Isabelle Durin donne diverses prestations de musique de chambre, plus particulièrement en duo violon/piano, en France et à l’étranger. Ainsi est-elle invitée à se produire au Vietnam, en 2004 et 2006, notamment à l’Opéra et à l’Espace-Centre Culturel de Hanoi.

Avec Michaël Ertzscheid, elle a pu se produire à Paris au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, à la Fnac des Halles pour un show case, au Mémorial de la Shoah, au Musée Juif de Prague, au Cercle Bernard Lazare de Grenoble,  aux Centres Communautaires de Vincennes, de Genève, de Sceaux-Bourg-La-Reine, de Zagreb (Croatie) et prochainement au Musée Juif Galicia de Cracovie.     

Michaël Ertzscheid est pianiste.

Né en 1979 à Toulouse, il commence le piano à huit ans. Il se perfectionne au Conservatoire Supérieur de Paris, où il obtient un prix d'harmonie et d'analyse, et bénéficie d'une bourse d'encouragement de la SACEM.

Parallèlement, il continue ses études instrumentales au CNR de Boulogne-Billancourt avec Marie-Paule Siruguet et Hortense Cartier- Bresson.

Il effectue son cycle de perfectionnement en piano chez Marie-Paule Siruguet et en musique de chambre avec Danièle Bellik. Il intègre le Conservatoire Supérieur National de Musique et de Danse de Paris en 2000 et y obtient ses prix d'harmonie (classe de Jean-Claude Raynaud), de contrepoint (classe de Jean-Paul Holstein), de fugue (classe de Thierry Escaich), d'improvisation (Jean-François Zygel, Thierry Escaich) et de musique de chambre avec Pierre-Laurent Aimard.

Très intéressé par l'accompagnement, il obtient en 2005 son DFS dans la classe de Jean Koerner au CNSMDP, et travaille sous la direction de Pierre Boulez, Kasuchi Ono, Christoph Eschenbach, et John Axelrod dans le cadre de productions avec le Théâtre du Châtelet. Musicien éclectique, il collabore avec Gorillaz dans le cadre de Monkey, travel to the west et improvise régulièrement sur des films muets.

 Il est actuellement professeur de piano au CRR de Boulogne-Billancourt et professeur d'Analyse au CRR de Paris.

 

        

Sur la toile

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences des conférenciers