Accueil | Index Général | Conférenciers | Jacques Le-Rider

Jacques Le-Rider


directeur d'études

 
 
 

Jacques Le-Rider


directeur d'études

 

Biographie du conférencier

Jacques Le Rider, fils de Georges Le Rider est un ancien élève de l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm (1973-1977), agrégé d'allemand (1976), diplômé de sciences Po Paris (1977), docteur de Troisième cycle (1982), docteur d'État ès lettres (1989). Après avoir été assistant à l'Université Paris IV-Sorbonne (1977-1981), maître-assistant, puis maître de conférences à l'Université Paris XII-Val de Marne à Créteil (1981-1990), professeur à l'Université de Paris VIII à Saint-Denis (1990-1999), il est depuis 1999 directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Paris), Section des Sciences historiques et philologiques, chaire intitulée "L'Europe et le monde germanique (époque moderne et contemporaine)". Il a été de 1983 (décembre) à 1986 (juillet) directeur de l'Institut Culturel franco-allemand de Tübingen ; en 1988 (janvier-juillet), College Visiting Professor à l'Université de Washington (Seattle) ; en 1993, élu membre junior de l'Institut universitaire de France ; au premier semestre 1993-94, professeur associé à l'Université de Graz ; de septembre 1994 à août 1996, conseiller culturel, scientifique et de coopération près l'Ambassade de France en Autriche, directeur de l'Institut français de Vienne ; chargé de cours à l’Institut Européen de l’Université de Genève au semestre d’été 2000 ; en 2000-2001, chercheur associé au Forschungskolleg Medien und kulturelle Kommunikation de l’Université de Cologne ; durant le semestre d'été 2004, professeur invité à l’Université de Mannheim ; en mars 2007 professeur invité à l’Université de Sao Paulo (École doctorale d’Histoire) ; au premier trimestre 2008, invité par la Fondation Alexander von Humboldt à l’Université de Cologne.Il a reçu en 1983 le Prix Strasbourg de la Fondation F.v.S. (Hambourg-Strasbourg) pour son ouvrage Le Cas Otto Weininger ; en 1986 la Médaille Hölderlin de la Ville de Tübingen ; en 1990 le prix Gegner de l'Académie des sciences morales et politiques pour son livre Modernité viennoise et crises de l'identité ; en 2000, le prix Gay-Lussac – Humboldt, prix scientifique franco-allemand de la Fondation Alexander von Humboldt; en 2006 le prix Gabriel Monod (médaille) décerné par l’Académie des sciences morales et politiques, pour son ouvrage Malwida von Meysenbug. Une Européenne du XIXe siècle.

 

Jacques Le-Rider


directeur d'études

 

Bibliographie du conférencier

  • Fritz Mauthner, Bartillat, 2012
    Amazon
  • Freud, de l'Acropole au Sinaï, Le retour à l'Antique des Modernes viennois, PUF, 2002
    Amazon | Rachel
  • Modernité viennoise et crises de l'identité, PUF, 2000
    Amazon | Rachel
  • Nietzsche, Cent ans de réception française, Suger, 1999
    Amazon | Rachel
  • Les juifs viennois à la belle époque, Albin Michel, 2013
    Amazon