Suivez-nous Facebook Twitter

Le magazine littéraire d'Akadem

Une biographie d'Abraham Joshua Heschel, avec Edward K. Kaplan  (32 min)

E. Kaplan - professeur - S. Malka - journaliste, présentateur

ORGANISATEUR
 
 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Edward Kaplan - professeur de français

Edward K. Kaplan est professeur et dirige le département de français à la Brandeis University, Massachusetts.Il a publié de nombreux ouvrages sur la littérature française du XIXe et du XXe siècles. Il est un spécialiste d'Abraham Heschel.(Mise à jour: décembre 2006)

Shlomo Malka - directeur de l'Arche

Shlomo Malka est journaliste et directeur de la rédaction du magazine L'ARCHE. Il a été le directeur d'antenne de RCJ. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur les oeuvres d'Emmanuel Lévinas ou de Franz Rosenzweig.

Bibliographie des conférenciers

Shlomo Malka - directeur de l'Arche
  • Sous l'arche de Titus, (Armand Colin, 2010)
    Acheter
  • Franz Rosenzweig : le cantique de la révélation, (Cerf, 2005)
    Acheter
  • Emmanuel Lévinas : la vie et la trace, (Jean-Claude Lattès, 2002)
    Acheter
  • Tinghir: ou Le Voyage inachevé, (J.C. Lattès, 2000)
    Emprunter
  • Shalom, Rabin, avec Victor Malka, (Ramsay, 22 janvier ), 1999)
    Acheter
  • Monsieur Chouchani : l'énigme d'un maître du XXème siècle, avec Elie Wiesel, (Editions Jean-Claude Lattes., 1994)
    Acheter | Emprunter
  • Lire Lévinas, (Editions du Cerf., 1989)
    Acheter | Emprunter
  • Jésus rendu aux siens ; enquête en Terre sainte sur une énigme de vingt siècles, (Albin Michel, 2012)
    Acheter
  • Dictionnaire intime de la Bible, (Armand Colin, 2011)
    Acheter
  • Le grand désarroi , Enquête sur les juifs de France , (Albin Michel , 2016)
    Acheter
 

Tous les livres et DVD du magazine

"Les 4e de couverture"

Présentation des ouvrages par les éditeurs

Les Juifs de France et la Grande Guerre

Lorsque la guerre éclate en 1914, les Juifs de France, comme l'immense majorité de leurs concitoyens, s'engagent sans réserves contre l'envahisseur allemand. Pendant quatre longues années, ils vont vivre au rythme des deuils et des espérances, témoignant d'un patriotisme ardent, comme pour oublier l'affaire Dreyfus et confirmer leur adhésion aux valeurs de la République. Intellectuels et ouvriers, rabbins, notables et femmes, tous accomplissent leur devoir avec la certitude que les sacrifices consentis apporteront la victoire du droit sur la barbarie. Sur 40 000 combattants juifs, environ 6000 seront tués et 3800 recevront des citations militaires. Grâce à l'exploitation de nombreuses archives inédites et aux témoignages des derniers survivants, c'est tout le vécu de la Grande Guerre que restitue Philippe-E. Landau dans cette enquête passionnante. Un ouvrage essentiel qui renouvelle en profondeur notre connaissance du " franco-judaïsme ". 

Abraham Joshua Heschel. Un prophète pour notre temps

Né en 1907 en Pologne, le rabbin et philosophe Abraham Heschel s'est imprégné de la spiritualité du hassidisme et de l'humanisme européen d'avant la Shoah. Réfugié aux Etats-Unis en 1940, il a lutté dans les années soixante aux côtés de Martin Luther King pour les droits civiques des Noirs, puis pour la liberté des juifs d'URSS et contre la guerre du Vietnam. Pionnier du dialogue interreligieux, il a représenté le judaïsme auprès du Concile Vatican II et tenté de renouer le dialogue entre judaïsme et islam. En retraçant son parcours exemplaire, ce livre nous offre une parfaite introduction à l'œuvre à la fois théologique et engagée de cette grande figure du judaïsme.

Juifs et chrétiens face au XXIe siecle

Depuis la Shoah et l'Etat d'Israël, depuis que les Eglises réprouvent l'antisémitisme et essaient de surmonter leurs traditions antijuives, nous sommes entrés dans une nouvelle époque de la relation judéo-chrétienne. Mais nous sommes sans doute moins conscients que cet apaisement est indissociable du mouvement qui bouleverse les valeurs et les mentalités en Europe et en Occident : le monde sorti de ses gonds devient de plus en plus celui du libre choix, des droits de l'individu, de la démocratie déliée des passions et appartenances politiques. Face à cela, que disent, que valent la tradition, la loi, la foi, la compassion, la transmission, la transcendance, tout ce par rapport à quoi juifs et chrétiens s'identifient ? Des personnalités juives et chrétiennes, ou incroyantes débattent de toutes ces questions.

Plus tard, tu comprendras

" Plus tard, tu comprendras " me disait ma mère. Je m'étais toujours demandé ce qu'il y avait à comprendre. Je croyais, orgueilleux, avoir déjà tout compris. Il me restait pourtant l'esseniel : tenter de répondre à la question " Qui est cette femme qui m'a aimé et que j'aime et qui m'a donné la vie ? ". Vivante, c'était ma mère. La source et la clé de ma vie. Morte, c'est une femme qui a vécu, avant moi, une autre vie. Une Parisienne, juive, pharmacienne née de parents russes et qui a traversé douloureusement la guerre. Une jeune fille amoureuse, une femme blessée, une mère. Et bien d'autres personnages dont j'ai découvert, ces derniers mois, les multiples facettes...

Les Litvaks : L'héritage universel d'un monde juif disparu

Au cœur du vaste yiddishland, en Litvakie - sur le territoire de l'ancien grand-duché de Lituanie -, s'est développée durant des siècles une civilisation originale, dont se réclamaient plus d'un million et demi de Juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Baltes, Polonais et Biélorussiens, ces Litvaks ou " Juifs lituaniens " affirmaient leur spécificité dans un univers à la fois ouvert sur le monde et intimement attaché aux traditions. Religieux ou laïcs, très souvent engagés sur les plans culturel, linguistique et politique, ils ont compté d'éminentes personnalités, dont certaines ont acquis une stature internationale : Marc Chagall, Sergueï Eisenstein, Emmanuel Levinas, Jacques Lipschitz, Golda Meir, Chaïm Soutine, etc. Dans ce livre, les auteurs retracent l'histoire méconnue de cette civilisation : ils montrent comment, à Vilnius, Minsk, Bialystok ou dans les shtetleh, sous l'influence du Gaon de Vilna, les Litvaks ont fortement imprégné le judaïsme dans son ensemble grâce à leurs talents et à leur humanisme. La Litvakie a alors débordé bien au-delà de ses limites " naturelles ". Quelques dizaines de milliers de Litvaks ont survécu aux souffrances et à l'horreur de la Shoah. Mais plus d'un million d'entre eux avaient quitté le " vieux pays " pour perpétuer, sur les cinq continents, une certaine manière de vivre, une éthique exigeante qui les rendait à la fois semblables et différents des autres Juifs. L'originalité de cet ouvrage qui rappelle le destin des Litvaks est d'éclairer la richesse de leur civilisation et de leur héritage, bien vivant, de New York à Melbourne, de Paris au Cap via Tel Aviv.

 

Sur la toile

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences des conférenciers