Suivez-nous Facebook Twitter

L'âme et la corde

Ivry Gitlis, une vie pour le violon  (50 min)

I. Gitlis - violoniste - F. Hutman, entretien

ORGANISATEUR
 
 

5 commentaires

Quelle vie 22 juin 11:46, par haim

Merci pour le violon, merci, d'être en Israël 24 sur 24 ; merci pour l'artiste que vous êtes, et merci de nous faire aimer la musique
un grand mazel tov
haim.

La magie du talent et du savoir être 20 juin 21:30, par alice Benchimol

5o minutes, trop court pour écouter parler et jouer ce diamant poli par le temps qui nous donne une leçon de savoir être à l'échelle universelle en restant intrinsèquement toujours soi-même. Merci monsieur Ivry Gitlis.

Une très grande leçon d'humanité. 15 mars 23:58, par Yakov

Parmi tous les violonistes de renom qui ont fait l'Histoire de la musique, Ivry Gitlis est le seul dont le son est universel, mais aussi Yiddish. Son violon est reconnaissable entre tous.
Le terme de "génie" qui est maintenant tellement galvaudé, fait que son sens étymologique est dans l'oubli... ... Seulement c'est bien du génie d'Yvry Gitlis dont nous parlons, au sens étymologique.
Merci Ivry pour cette très grande leçon d'humanité !

Un autre monde 27 février 19:34, par Mimi

Quel homme. Et quel humour merci Monsieur Gitlis je vous aime toujours autant encore longtemps.

Admirative 22 février 15:13, par eliane tiquous

L'intelligence, le talent, l'humour et quelle humanité.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Ivry Gitlis - violoniste

Ivry Gitlis est né à HaÏfa en 1922, de parents tout juste arrivés d'Ukraine. Enfant, il réclame et réclame un violon. "Ne me demandez pas pourquoi, mais je voulais un violon." C'est le début d'une passion sans fin. En quelques mois, les progrès d'Ivry Gitlis à l'instrument sont fulgurants. Parrainé par Bronislaw Huberman qui lui conseille de s'installer en Europe, le violoniste opte pour le Conservatoire de Paris. Pendant la guerre, il gagne Londres avec sa mère, suit les cours de Carl Flesch et travaille dans une usine de munitions pendant toute c Il fait ensuite ses débuts avec l'Orchestre Philharmonique de Londres à la BBC.

En 1951, Ivry Gitlis fait ses débuts en vedette à Paris puis aux États-Unis où il rencontre le grand violoniste de cette époque, Jascha Heifetz. Placé sous la coupe de l'imprésario Sol Hurok, il effectue des tournées en Union soviétique et aux États-Unis, joue sous la baguette d'Eugène Ormandy et de George Szell et commence à enregistrer. Il devient l'un des spécialistes des concertos du XXème siècle, et interprète Alban Berg, Bela Bartok et Jean Sibelius avec bonheur. L'essentiel de son agenda est consacré aux concerts autour du monde et aux enregistrements en grand nombre. En 1971, le compositeur Bruno Maderna lui dédie sa Pièce pour Ivry.Féru de musique contemporaine autant que de tradition tzigane, Ivry Gitlis fonde le festival de musique de Vence et apparaît dans des manifestations médiatisées comme le Rock and Roll Circus des Rolling Stones en 1968.

Gitlis aime jouer du violon, mais aussi la comédie. On le retrouve ainsi dans un épisode des Enquêtes du commissaire Maigret en 1981, les films Histoire d'Adèle H. (1975) de François Truffaut, La Septième cible de Claude Pinoteau dans son propre rôle (il interprète un concerto de Vladimir Cosma), Les Cachetonneurs (1998) de Denis Dercourt, Sansa (2003) de Siegfried et Des gens qui s'embrassent (2012) de Danièle Thompson.

Ivry Gitlis est ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO depuis 1990. En 2013, il publie L'Âme et la corde (Buchet-Chastel). Deux des enfants de son union avec Denise Glaser, David et John, ont formé le groupe de rock Enhancer.

Frédéric Hutman -

Avocat à la Cour, Frédéric Hutman réalise depuis une douzaine d'années des interview de musiciens pour Radio Shalom puis RCJ, collabore au site internet consacré à la musique classique Classicagenda, chargé de la programmation des concerts de musique classique au MAHJ, s'occupe de la rubrique musique classique pour le bi-mensuel The Good Life.

Bibliographie des conférenciers

Ivry Gitlis - violoniste
  • L'âme et la corde , (Buchet Chastel , 2013)
    Acheter
 

Discographie des conférenciers

Ivry Gitlis - violoniste
  • Le violon du Diable - Ivry Gitlis joue Paganini (concertos n°1 et 2), Philips 2001
    Amazon
  • Méditations de Thaïs et autres pièces célèbres , EMI classics 2003
    Amazon
  • Les triomphes , Philips 2003
    Amazon
  • Franck et Debussy : sonates pour violon ; avec Martha Argerich, MIS 2015
    Amazon
  • L'art d'Ivry Gitlis , Vox 2001
    Amazon
  • Live Performances , Doremi 2010
    Amazon
 

Tous les livres et DVD du magazine

Tous les livres et DVD présentés dans ce magazine

Dans la presse

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences des conférenciers