Suivez-nous Facebook Twitter

"Misère de l'antisionisme" (Ed. l'Eclat)

Les ambivalences d'E. Macron, avec Ivan Segré  (16 min)

R. Honigmann - journaliste - I. Segré - philosophe

ORGANISATEUR
 
 

2 commentaires

Peut-on être juif et antisioniste ? 13 février 10:59, par Raoul Salzberg, interné à l'âge de 6 mois dans le camp de Rivesaltes

Je suis juif, rescapé de l'Holocauste et antisioniste.

Je considère que le gouvernement Netanyahou déshonore le judaïsme.

Amalgame 06 février 11:31, par Gérard Calloiet

La rhétorique déployée dans cet interview est proprement nauséabonde. L'idée semble être de mettre sur le même pied le mépris présidentiel signifié avec l'épisode Saint-Anne et l'antisionisme français en général issu de la gauche, en utilisant le lyrisme gaulien comme marche-pied pour les besoins de la démonstration.

Quel rapport entre ces trois mouvements si ce n'est leur collage dans un interview ?

Je ne commenterai pas la position Gaulienne, une récente réédition de Raymond Aron en dit des choses solides. Au passage ce même Aron a alors des positions sur la tension entre universalisme et particularisme qui le ferait passer en nos jours de bienséance comme un affreux gauchiste. Pour ma part je crois c'est bien de montagne à montagne que De Gaule lance ses analyses, et certainement pas par rémanence d'antisémitisme. Faut-il rappeler la résistance et la condamnation de Pétain ?


Mais quel rapport peut-il bien y avoir entre la morgue Microniene qui a tout à voir avec la tradition bourgeoise de l'antisémitisme, elle même héritière de l'antijudaisme médiéval, avec la critique du sionisme depuis une idéologie française de l'universel ? L'accusation implicite d'antisémitisme de ces gauchistes français est totalement sans fondement. Et c'est bien depuis le même mouvement de respect d'autrui depuis le ciel des émancipations universalisantes que se décide un antisionisme français de gauche. On a tous les droits de ne pas être d'accord avec ce genre de positions, mais il faut se souvenir que ce sont les mêmes qui se sont battus contre l'antisémitisme, ou qui s'inscrivent dans cette tradition qui ne comprennent pas ce qu'ils voient comme un particularisme pouvant être injuste. Les assimiler à la crapulerie d'une supériorité bourgeoise est proprement insupportable. Et il s'agit ici en tous cas de tout sauf de la passion, on entend a minima des débats Socratiques, et pas de troubles assimilations.

On se demande aussi où notre conférencier puise cet étiquetage de l'antisionisme de gauche. Il n'a probablement pas de parents juifs communistes, ou il les confond peut-être avec la lie de la terre sous prétexte qu'ils n'auraient pas été sionistes.

Ou plutôt probablement il assimile la gauche à son maître de philosophie, qui lui-même confond communisme et paulinisme, depuis un dogmatisme respirant bien un mépris bien catholique. On restera amusés de la biographie du maître où Derrida sert de faire valoir, si on se souvient bien de ce que le maître engagea une bataille épique lors d'un séminaire philosophe et psychanalyse pour effacer le nom de Derrida.

Peut-être aussi, en fin de compte que c'est le nom même de sionisme qui ne sort pas grandi de ces amalgames.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Ivan Segré - philosophe et talmudiste

Ivan Segré est né en 1973. Il a suivi des études de Philosophie et de Littérature à l’université Paris 10, puis à l’université Paris 8.
Titulaire d’un doctorat en philosophie (Thèse de doctorat : 
La réaction philosémite à l’épreuve de l’histoire juive, sous la direction de Daniel Bensaïd) il vit aujourd’hui entre la France et Israël et  poursuit ses recherches talmudiques et philosophiques.

Bibliographie des conférenciers

Ivan Segré - philosophe et talmudiste
  • Les pingouins de l'universel, Antijudaïsme, antisémitisme, antisionisme, (Lignes, 2017)
    Acheter
  • L'intellectuel compulsif, La Réaction philosémite, 2, (Lignes, 2015)
    Acheter
  • La Réaction philosémite, La trahison des clercs, (Lignes, 2009)
    Acheter
  • Qu'appelle-t-on penser Auschwitz?, (Lignes, 2009)
    Acheter
  • Le manteau de Spinoza, Pour une éthique hors la Loi, (La Fabrique, 2014)
    Acheter
  • Judaïsme et révolution, (La Fabrique, 2014)
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Misère de l'antisionisme, Ivan Segré, (Editions de l'Eclat, 2020)
    Amazon
  • Misère de la philosophie, Karl Marx, (Payot , 2019)
    Amazon
  • De Gaulle, Israël et les Juifs, Raymond Aron , (Belles Lettres, 2020)
    Amazon
 
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences des conférenciers