Akadem, le campus numérique
Le campus numérique juif    
Si vous n'arrivez pas à lire ce mail: cliquez-ici
Newsletter n°Spécial - 30 juillet 2017
9 av 5777 - 1er août 2017: destruction du Temple de Jérusalem
 

La vérité brisée
Pleurer avec joie
par Raphael SADIN

2000 ans de nostalgie
Si je t'oublie Jérusalem...
par Philippe HADDAD

Recette marocaine
La 'harira, soupe de fin de jeûne
par Corinne BENZENO


Jeûne et deuil
Le jour du 9 av marque la destruction des deux Temples de Jérusalem. C'est le jour le plus triste du calendrier. On lit les Lamentations du prophète Jérémie et on se prive de nourriture pour prendre conscience de notre fragilité et notre condition d'être manquant.
L'occasion de revenir avec Akadem sur la signification du jeûne dans la tradition juive.
 

 
Jérusalem, détruite, pleurée et consolée
En deux mille ans d'exil et de déracinement les juifs n'ont jamais oublié Jérusalem et son Temple. Ils prient trois fois par jour pour sa reconstruction, jeûnent en mémoire de sa perte et évoquent son souvenir lors des mariages comme des enterrements. Depuis le retour de Jérusalem sous souveraineté politique israélienne, ce qui n'est longtemps resté qu'un rêve est redevenu une réalité. L'occasion de réfléchir à la place centrale du Temple dans la mémoire collective juive.

Exil et retour
Le judaïsme entretient un rapport ambigu à l'exil. S'il est certes synonyme de souffrances et de persécutions, il a paradoxalement aussi été la condition de la survie du peuple juif et un formidable creuset pour sa production intellectuelle. Entre méfiance de l'enracinement et espoir de retour à Sion, étude d'une notion complexe.
 

FSJU
Akadem est une réalisation d’Akadem-Multimédia
Le pôle nouvelles technologies du Fonds Social Juif Unifié,
pour la diffusion de la culture juive.
Avec le soutien financier de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Retrouvez nos autres sites :
FMS

pour vous désinscrire