Akadem, le campus numérique
Le campus numérique juif    
Si vous n'arrivez pas à lire ce mail: cliquez-ici
N° spécial procès A. Merah - 3 novembre 2017 - 12e année
A. Merah non coupable de complicité d'assassinat, les juifs sous le choc
 

Procès Merah
La nouvelle judéophobie
par Alain FINKIELKRAUT

Le déni des autorités françaises
Se réarmer face au djihadisme
par Alexandra LAIGNEL-LAVASTINE

Face à l'islamisme
Une France aveugle
par Georges BENSOUSSAN


 
Comment défendre la République contre le terrorisme et l'antisémitisme
"Quand les juifs sont attaqués, c'est la République qui est en danger". On connaît l'adage. Mais quand la République semble ne plus se défendre elle-même, comment comprendre l'Histoire? En octobre 2015 le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme réunissait à l'Assemblée nationale, policiers, avocats, témoins, parents de victimes, responsables communautaires... pour confronter leurs expériences et leur volonté de lutter contre l'antisémitisme et le terrorisme. Que valent tous ces efforts s'ils ne sont pas relayés par la Justice?

De l'Islam à l'islamisme ... une fatalité?
Islam et islamisme sont-ils fatalement liés? Chaque jour amène son lot d'horreurs qui semblent le confirmer. L'Islam mène-t-il fatalement à l'Islamisme? Les islamistes violents s’inspirent bel et bien du Coran et agissent bien au nom de l'Islam. Ne pas céder aux raccourcis les plus stigmatisants relève désormais d'un effort permanent sur soi-même. Il en va de la défense de nos propres valeurs civilisationnelles.
 

 
Les territoires perdus de la République
En 2002 paraissait sous la signature d'un collectif d'auteurs, un ouvrage qui jetait un éclairage cru sur la dérive des banlieues et le recul des principes républicains. Quinze ans plus tard, on assiste impuissant aux conséquences meurtrières de ce recul républicain: un terrorisme islamiste "made in France" que même les lanceurs d'alerte les plus pessimistes de l'époque n'auraient pas pu envisager.

Halimi, d'Ilan à Sarah: un syndrome contemporain
Le matin même du verdict innocentant A. Merah de complicité d'assassinat, la plaque en mémoire d'Ilan Halimi a été vandalisée: comme un symbole tragique des attaques dont font l'objet les juifs de France. Dernier avatar de cette haine, le meurtre de Sarah Halimi durant l'été 2017 et les interminables atermoiements des autorités pour reconnaître le caractère antisémite de l'affaire. Une haine et un silence qu'ont essayé de comprendre des spécialistes réunis en septembre 2017, à l'initiative de Michel Gad Wolkowicz.
 

 
Qu'est-ce qu'un acte antisémite ?
On se souvient de cette étrange incertitude de l’opinion durant les dix jours qui suivirent l’assassinat d’Ilan Halimi, lorsque les médias se demandaient doctement s’il s’agissait ou non d’un “acte antisémite”. Depuis 2003, le code pénal reconnaît l’antisémitisme comme “circonstance aggravante” d’un crime ou délit.
Reste à savoir ce qu'est un acte antisémite. En apparence évidente, la réponse à cette question donne lieu à un vaste débat d'experts. S. Trigano menait en avril 2014 ce débat.

Le nouvel antisémitisme "à la française"
On croyait en avoir fini avec l'antisémitisme en France. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'il resurgisse sous des formes nouvelles. Des "territoires perdus de la République" à la Dieudosphère, de gauche ou de droite, parée ou non des habits de l'antisionisme, la haine des juifs constitue désormais l’un des défis majeurs de la démocratie.
Un grand colloque était organisé en mars 2016 par le MAHJ et la BNF sur la genèse et les mutations de l'antisémitisme "à la française".
Akadem retransmettait les débats en direct et vous propose de les revoir à présent en ligne.
 

 
Chantage à l'islamophobie
Les djihadistes qui sèment la terreur en Occident se revendiquent du Coran et prétendent représenter l'Islam le plus authentique. Peut-on pour autant jeter l'opprobre sur l'Islam dans son ensemble? A partir de quand le "pas d'amalgame" devient-il aveuglement? Peut-on critiquer l'islamisme et l'antisémitisme musulman sans être accusé d'islamophobie et risquer la correctionnelle? Le collectif Schibboleth se réunissait en mars dernier pour explorer ces problématiques... Akadem était là.


FSJU
Akadem est une réalisation d’Akadem-Multimédia
Le pôle nouvelles technologies du Fonds Social Juif Unifié,
pour la diffusion de la culture juive.
Avec le soutien financier de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Retrouvez nos autres sites :
FMS

pour vous désinscrire