:
Pour voir ce mail dans votre navigateur, cliquez ici  
  Akadem, le campus numérique juif  
 
 
10e année | 32 | 22/05/2016 |5776- תשע"ו
 
 
Francine Kaufmann
Francine Kaufmann, professeur des universités, Université Bar-Ilan
 
La chemita, repos de la terre
Behar: lâcher prise
par Francine Kaufmann
De Lévitique 25,1 à 26,2;
Tous les sept ans, à l'occasion de l'année de jachère, la Tora nous incite à nous arrêter. La propriété foncière est mise entre parenthèse et le rapport strictement économique au monde et aux hommes est mis de côté. Une perte économique mais un gain en humanité.
Voir le cours sur Akadem
Lire le texte sur Sefarim.fr
Ecouter le texte chanté
 
 
A LIRE tous les textes de référence sur Sefarim.fr
Paracha Lévitique 25,1 à 26,2
Semaine Du 22 au 29 mai
Haftara Jérémie 32,6-27
VOIR OU REVOIR les précédents commentaires sur akadem.org
Le droit du sol, par Shaul-David Botschko
L'art de la tolérance, par Mikhaël Benadmon
L'hygiène de Hillel, par David Saada
Culture et agriculture, par Marc-Alain Ouaknin
Terre et parole, par Jean-Pierre Winter
Be'houkotaï: droits de l'homme et de la société, par Benjamin Gross
ECOUTER les commentaires de Léon Ashkenazi sur Toumanitou.org
Behar - série 1984
Behoukotaï
Behar - série 1995
A LIRE AUSSI les dossiers pédagogiques sur Melamed.fr
La chemita. Retour aux sources, par E.Smilevitch
Le jubilé. L'émancipation, par E.Smilevitch
Le pauvre. Avant qu’il ne tombe…par P.Haddad
 
NOS COMMENTATEURS 5776
Isabelle Castelbajac, historienne  
Maayane Dalsace
traductrice,
Paris
Isabelle Castelbajac, historienne  
Simon Hazan
enseignant,
Paris
Isabelle Castelbajac, historienne  
Georges Hansel
enseignant,
Paris
Isabelle Castelbajac, historienne  
Françoise Atlan
psychanalyste,
Paris
Isabelle Castelbajac, historienne  
Jean-Claude Bauer
enseignant,
Strasbourg
Isabelle Castelbajac, historienne  
Jean-Michel Alimi
astrophysicien,
Paris
Isabelle Castelbajac, historienne  
Michel Bensoussan
chirurgien dentiste,
Jérusalem
 
 
  Une réalisation d'Akadem-Multimédia. Retrouvez nos autres sites:  
 
pour vous désinscrire