Pour voir ce mail dans votre navigateur, cliquez ici
Chaque semaine une nouvelle lecture de la Tora
11e année | N°05 | 20/11/2016 |5777- תשע"ז
Cette semaine: parachat Haye-Sarah
Le voile de Rebecca

'Haye Sarah: érotisme de la pudeur

par Mira Neshama

Voir le cours sur Akadem
Lire le texte sur Sefarim.fr Ecouter le texte chanté

Mira Neshama, Socio-anthropologue

De Genèse 23,1 à 25,18
La première femme voilée de l'histoire est....Rebecca. Elle se couvre pour susciter le désir d'Isaac, son futur mari, lors de leur première rencontre. Dans une société du tout transparent, il convient de rappeler que la médiation est ce qui permet la relation et que sans pudeur il n'y a pas d'érotisme.

  A LIRE

lire tout le texte sur Sefarim.fr
  Paracha  Genèse 23,1 à 25,18
  Haftara  1 Rois 1,1-31

  VOIR OU REVOIR

les précédents commentaires sur Akadem.org
  Epouser une histoire, par Jean-Claude Bauer
  L'amour et la mort, par Penina Soussan
  Israël et l'humanité, par Shaul-David Botschko
  Le rite et le mythe, par Marc-Alain Ouaknin
  S’unir sans fusionner, par Shmuel Trigano
  Avishag, femme fatale (Haftara), par Yeshaya Dalsace
  Terre et peuple d'Israël, par Yoël Benharrouche
  S’installer, demeurer, habiter, par Tamar Schwartz
  Etranger et citoyen, par Yossef Attoun

  À ÉCOUTER

les commentaires de Léon Ashkenazi sur Toumanitou.org
  Haye Sara - série 1984
  Haye Sara - série 1986
  Haye Sara - série 1995

  A LIRE AUSSI

les dossiers pédagogiques sur Melamed.fr
  L'achat du caveau de Ma'hpéla. Position du juste face aux nations
  La mission d'Eliézer. Le mariage comme vecteur de transmission
  Eliézer près du puits. Ethique et esthétique biblique
  Isaac épouse Rebeca. Le premier mariage de la Tora
  Le remariage d'Abraham. Les dernières années d’Abraham
NOS COMMENTATEURS - 5777
Noémie Benchimol
philosophe, Jérusalem
Daniel Elkouby
chirurgien dentiste, Paris
Emmanuel Schieber
consultant, Jérusalem
Jonas Jacquelin
rabbin, Paris
Marc Abitbol
chef d'entreprise, Jérusalem
Mickael Journo
rabbin, Paris
Mira Neshama
anthropologue, Jérusalem
Paul Laurent Assoun
psychanalyste, Paris
Pour vous désinscrire, cliquez ici