Pour voir ce mail dans votre navigateur, cliquez ici
 
Désormais disponible sur
tablettes et téléphones
Chaque semaine une nouvelle lecture de la Tora
12e année | N°24 | 18/03/2018 |5778- תשע"ח
 
 
Cette semaine: parachat Tsav
 

Evelyne Sitruk, - directrice de la Bibliothèque juive de Marseille
    Dieu contre les sacrifices
Tsav: le droit animal
par Evelyne Sitruk

De Lévitique 6,1 à 8,36
Dès la Genèse, la Tora instaure une hiérarchie entre les créatures: Dieu concède à l'homme un droit de domination sur l'animal. Cet ascendant va toutefois de paire avec quantité de devoirs que nous avons à leur égard. L'étude des sacrifices au Temple passe par le respect que nous nous devons d'avoir pour le règne animal.

 
VOIR SUR AKADEM LIRE LE TEXTE ECOUTER LE SON
 

A LIRE / Lire tout le texte sur sefarim.fr
Paracha  Lévitique 6,1 à 8,36
Haftara  Jérémie 7,21-8,3; 9,22-23
 

VOIR OU REVOIR / Les précédents commentaires
Ces actes qui nous transforment par Mickael Journo
Réparer nos actes manqués par Maayane Dalsace
Fauter et rester debout par Olivier Kaufmann
La ferveur dangereuse par Clémence Boulouque
La paix suprême par David Saada
Tsav: une recherche de perfection par Franklin Rausky
Dangereuse dévotion par Bernard Maruani
Actualité des sacrifices par Cyril Aslanov
S'élever devant Dieu par Armand Abécassis
Servir Dieu en vain par Yeshaya Dalsace
Des règles porteuses de sens par Tamar Schwartz
La question de la rétribution (Haftara) par Alain Goldmann
De l'offrande animale au service du coeur par Roland Goetschel
Deux pères et deux agneaux par Philippe Haddad
La Hagada: apprendre à s'étonner par Yossef Attoun
 

A LIRE AUSSI / Dossiers pédagogiques sur Melamed.fr
Règles pour le sacrifice. par Eric Smilevitch
 
 
NOS COMMENTATEURS - 5778
 
Liora Huberman
biologiste, Jérusalem
Alexis Blum
rabbin, Paris
Dov Maimon
consultant, Jérusalem
Danielle Cohen-Lévinas
philosophe, Paris
Tony Lévy
historien, Paris
Marcus Elhadad
inspecteur d'Académie, Paris
Hervé-Elie Bokobza
enseignant, Paris
Evelyne Sitruk
enseignante, Marseille
 
 
Pour vous désinscrire, cliquez ici