Une laïcité judaïque?

La modernité a vu la naissance d’une laïcité juive, d’abord déclinée en termes diasporiques puis en termes nationaux, dans l’Etat d’Israël. Elle a opéré une transformation culturelle qui a construit le cadre dans lequel se déploie aujourd’hui le monde juif. Le statu quo qui définit sa position dans la société israélienne de même que le dilemme étrange de l’Etat « juif et-ou démocratique » en sont les expressions les plus imagées. Le judaïsme reste un problème dans la vie des Juifs contemporains. Par « laïcité judaïque », nous entendons plutôt la capacité du judaïsme à concevoir, en vertu de ses propres valeurs et lois, la possibilité d’un espace public, non prédéterminé, et où s’exercerait, pour les individus, la liberté de penser et de se comporter.
L’intention de ce deuxième colloque des intellectuels francophones d’Israël est donc exploratoire et fait appel aux forces créatrices de la pensée juive, confrontée à la situation inédite, depuis 25 siècles, de la construction d’un Etat juif.
  • Politique
    Une laïcité judaïque? 2/2
    Conflit ou convergence
    T. Alcoloumbre, Professeur - D. Banon, Professeur - M. Benadmon, Enseignant - O. Cherki, Rabbin - F. Ouzan, historienne - S. Trigano, sociologue - M. Wygoda, juriste
    Dialogia, Tel-Aviv, mai 2018.
  • Politique
    Une laïcité judaïque? 1/2
    Migrations de la laïcité d'hier à aujourd'hui
    M. Benhamou, Entrepreneur - J.C. Benichou, avocat - F. Kaufmann, Professeure de littérature - D. Lavi-Halewa, Chercheur - G.-H. Serero, doctorante - Y. Shavit, Université de Tel Aviv - E. Simsovic, enseignant - S. Trigano, sociologue - S. Wygoda, philosophe
    Dialogia, Tel-Aviv, mai 2018.