Suivez-nous Facebook Twitter

La lettre et l'esprit - n° 17

Yitro: les trous de la Loi  (27 min)

Liora Huberman - biologiste

ORGANISATEUR
 
 

6 commentaires

L'essentiel de la Torah 31 janvier 23:37, par Alain

Un brillant commentaire, qui nous fait relire cette sidra sous un angle interessant et original. Un passouk anodin, qui en fait vient nous rappeler, juste avant le don de la Torah, que l'"essentiel" ne se trouve pas necessairement dans les dix commandements, mais reside dans la base indispensable de l'amour du prochain "דרך ארץ קדמה לתורה".
Merci Liora !

Loi halakha éthique 30 janvier 12:09, par gerardelie

Bravo pour votre exposé qui a le mérite de poser le questionnement fondamental sur le sujet'loi et éthique'
Je pense que le judaïsme définit son éthique originale a travers les épisodes de tamar-yehuda puis de Yosef-yehuda
Et va s'inscrire dans la langue hébraïque même : -) heravon de tamar qui va engendre'harev'de yehuda face a Yosef
Et qui devrait marquer dans nos mémoires le célèbre 'arevim ze la ze... '
Donc nul besoin d'aller chercher ailleurs une autre éthique : -) tout est bien défini dans notre culture, oui MAIS...
Mais que dire de la manière dont cela est transmis ? Que dire de la pédagogie d'un certain judaïsme qui met cette éthique aux oubliettes et pour qui seule la loi est importante ? Il y a BCP a faire pour rétablir une hiérarchie des valeurs...
Et dans le même souci pédagogique, vous mentionnez les raisons de la destruction du 2eme temple : -) la aussi faut-il camoufler la géopolitique de l'époque ? Plus que la haine individuelle il y eut une guerre civile entre juifs, et les romains ont attendu tranquillement la fin des combats fratricides pour venir s'emparer de Jérusalem : -) un épisode a rappeler sans cesse, car l'unite du peuple juif est encore lointaine...

Le plus petit denominateur commun. 30 janvier 07:25, par raphycar

La fratrie est toujours d'actualite meme sous son deguisement de morale universelle. N'ayant pas reussi avec Cain et Abel, elle redemarra avec Chem Ham et Yafet, pas etonnant que les meme idees se retouvent partout.
IL est bon de rapeller que Jetro est descendant d'Abraham. Dans Exode 20/24 : " descend et remonte avec ton fere Aharon celon le texte, pchat, Moise et Aaron se trouverent ensemble au sommet du mont Sinai. Les Hebreux eurent le choix entre la loi seche : דנו דין תורה, et la loi adoucie par Aaron le Champion de la paix, la Tora ordonne de ne pas oublier "... LaTORA DE MOISE MON SERVITEUR. "Mais dans le traite des Principes il nous est recommander de vivre comme eleve d'Aaron, cette conduite est la seule maniere de reussir la quadrature du cercle : les tables de la loi etant cubiques et le diademe sur le front d'Aaron, circulaire.
Chavoua tov et mercipour ce bel expose. Raphy.

משפט צדק 28 janvier 16:18, par Alain

La morale universelle passe par Abraham qui dans la Genèse a reçu la thora avant le don de la thora dans Chemot.
Le propos de Yitro donnant des conseils organisationnels à Moïse (V17 : le procédé que tu emploies n'est pas bon... )n'est pas au verset 20 l'origine du contenu des lois et des doctrines, le Talmud explicite pour ce verset et pour qui le lit dans Chemot ce qu'est le contenu qui est entièrement donné lors de la genèse mais non reçu encore par le peuple et qui le sera lors du Don de la Thora.
La justice de la justice (au de là de la stricte loi) est le principe de base de la Thora (משפט צדק Devarim 18_16)

Shalom. Alain.

L'esprit des lois ? 28 janvier 13:05, par Steve

Bonjour Liora
Beau commentaire !
La Tora n'apparait pas première : il y a eu plusieurs projets différents avant dans l'histoire humaine, le code d'Hammourabi en est un exemple ; c'est, à mon sens, ce que l'intervention d'Itro rappelle. La différence, c'est qu'avant la loi est donnée une constitution : les dix paroles, qui forment l'éthique sur laquelle la Tora est établie.
La Tora est elle immuable ? L'épisode des filles de Tsélof'had vient immédiatement dire que non.
Pour ce qu'il en va d'aimer son prochain comme soi même, que se passe t'il quand on ne s'aime pas ? Peut on dire que les personnes qui s'autodétruisent par des moyens divers, chimiques ou autres, s'aiment ? (On peut dire alors qu'apprendre à aimer les autres aide à apprendre à s'aimer soi-même)
C'est pourquoi je préfère la parole d'Hillel : " Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse ! Tout le reste n'est que commentaire. "
Cependant la tension entre l'esprit de la loi et sa lettre ne peut être évitée : c'est ce qu'indiquent toutes les controverses entre sages : Hillel/ Chammaï etc. Soit entre le Hessed et le Din.
Cet Eros pour la justice, qui se poursuit au long des âges accompagne l'évolution de l'homme dans son retour vers l'aphar. Une loi qui n'évolue pas va vers l'avaq.
Shalom.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Liora Huberman - biologiste

Liora Huberman est née à Paris en 1986.
Elle habite aujourd’hui à Jérusalem avec son mari David et ses deux petites filles. Après une licence de biotechnologie, elle obtient un master en génétique et biochimie à l’institut Weizmann. Puis elle étudie le Talmud à Matan  (Jérusalem) pendant quatre ans.
Elle y a également donné un cours de Talmud pour femmes en français. Elle dirige actuellement  le pôle scientifique d'une start-up dans le domaine médical  et enseigne la Torah dans une midrasha. 

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier