Suivez-nous Facebook Twitter

Babel, une prison du langage - n° 2

Noa'h: éloge du malentendu  (20 min)

Shimon Mercer-Wood - Porte parole de l'ambassade d'Israel

ORGANISATEUR
 
 

10 commentaires

Langues et diversités 14 octobre 07:09, par Josué - cirape

Vous ne confondez pas, et c'est une bonne chose, une langue "technique" compréhensible à tous ceux, aussi divers soient-ils, qui veulent construire un projet commun et une langue que je dirai "sociale" qui permettrait à tous les êtres humains de se comprendre quel que soit le sujet abordé. L'espéranto a voulu être cette langue universelle mais il a échoué principalement par tous ceux qui ont voulu lutter contre la compréhension réciproque de tous les hommes, les régimes autoritaires de tous poil ont bien compris que cela serait un puissant moyen d'éviter les conflits. L'anglais prétend être la nouvelle langue universelle, mais s'est imposé au fil du temps comme un moyen d'asservissement des diverses populations à un modèle unique imposé par un peuple dominant.
L'espéranto a toujours clamé que toute personne devait être bilingue, parler SA propre langue entre autre révélatrice de son appartenance à une communauté, et l'espéranto pour s'exprimer à tous dans le monde entier sans distinction de communauté.
Vous dites : "La diversité des langues construit la paix", toute l'histoire du monde prouve le contraire, car ce sont les malentendus et l'incompréhension de L'AUTRE qui alimentent les guerres.
Parler une langue commune n'implique pas forcément l'aliénation de l'autre, car si on suit cette idée, avec un langage commun viendrai une gouvernance commune du monde entier, un seul peuple avec le rejet de tout particularisme, et, pourquoi pas, des habitudes vestimentaires communes, des traditions et des habitudes alimentaires communes, bref la disparition de toutes diversités du fait humain.
vous dites : "ne pas comprendre l'autre est une des bases de l'harmonie et du respect de l'autre". Toute mon expérience de vie, je suis un homme vieillissant, me montre le contraire.
En ce qui concerne la Torah, le Talmud et de façon la plus générale la pensée de nos Sages, tous les étudiants un peu sérieux lisent et commentent les textes en hébreu, qui est donc la langue universelle pour les juifs étudiant le judaïsme. Je n'ai jamais vu que cela nuise à la diversité des opinions et amène la guerre entre les juifs.
Chavoua Tov.

L'ONU est elle la tour de babel ? 11 octobre 18:05, par RBB

Super paradoxe : le fait de parler tous d'une meme langue (a l'ONU c'est l'anglais) constitue une atteinte grave a l'attention que l'on doit porter a l'autre. Qui a sa langue pour se faire connaitre.


MERCI a ce conferencier quia su me faire comprendre ce que j ai toujours pris pour un paradoxe !

OUI L'ONU EST LA TOUR DE BABEL QUE L'ON ALIMENTE AVEC TANT DE" BONNES" RESOLUTIONS.

OUI L'ONU EST LA CAUSE MEME DE TANT DE SANG REPANDU SUR TERRE !

La diversité dans l'Un 11 octobre 12:02, par Jean-Marc

Merci pour cet exposé limpide et éclairant et plus encore pour la conclusion sur l'Amour consubstantiel à l'altérité.
Je souhaite à Akadem, un immense succès à la hauteur de la qualité exprimée.

Entendre, écouter 09 octobre 14:15, par Alain

Avec ce malentendu entre langues, il faudra aussi écouter.

Akadem, l'anti-Babel - 09 octobre 01:20, par Zoé Zaam

Merci à monsieur Mercer-Wood pour son commentaire,
et merci à Akadem de nous offrir cette si précieuse diversité de voix et d'approches !

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Shimon Mercer-Wood - Porte parole de l'ambassade d'Israel

Shimon Mercer-Wood est né en 1982. Entré dans la carrière diplomatique en 2008, il est le porte-parole de l'ambassade d'Israël en France. Il prépare une thèse en philosophie analytique sur les fichiers mentaux.

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Tractatus logico-philosophicus, Ludwig Wittgenstein, (Gallimard, 2001 (1921))
    Amazon
  • Recherches philosophiques, Ludwig Wittgenstein, (Gallimard, 2014 (1953))
    Amazon
 

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet