Suivez-nous Facebook Twitter

Face à Dieu et aux hommes - n° 3

Le'h le'ha: Abraham, la solitude du croyant  (27 min)

Nissim Sultan - rabbin

ORGANISATEUR
 
 

6 commentaires

Leh leha 10 novembre 14:52, par Morgenstern

Merci pour ce commentaire. "leh leha" signifie "Va pour toi", titre d'ailleurs utilisé pour la première séquence. Le traduire comme "va t en", comme une injonction me semble inapproprié. C'est, comme vous le soulignez d'ailleurs, par l'observation, sa propre réflexion qu'Abraham va être capable de dépasser les normes sociales qui s'imposent aux hommes de son temps. Sa découverte qu'il peut y avoir un au-delà : "va pour toi, va vers le pays que je te montrerai", qu'il s'agit à la fois d'un cheminement extérieur, physique, géographique, mais tout autant intérieur. Avec une promesse, il y a un pays à découvrir. Donnant une confiance quasi inébranlable pour surmonter les difficultés de ce monde. A quelques millénaires de distance, cette démarche garde tout son sens. Il ne s'agit pas de répondre à une injonction, mais de répondre à une démarche de bon sens et surtout d'accepter d'aller vers l'inconnu, humblement, mais en toute confiance : quel programme !

Lekh lekha par Yéhochoua ben Yossef 10 novembre 06:27, par Josué - cirape

Petite remarque (amicale) de quelqu'un qui a l'habitude de parler devant un auditoire : regarder son public au lieu de lire son texte, il ne manque pas de moyens pour disposer son texte de manière à en même temps regarder la caméra.
Ensuite, plus sérieusement : Quitte ton pays, la terre où tu es né, ta famille, j'aurai trouvé plus logique de dire quitte ta famille (sors du nid familial), la terre où tu es né (avec toute l'affection que l'on porte à l'endroit où nous avons passé les premières années de notre vie) et ton pays (que l'on chérit dans notre âge adulte). Je n'ai pas trouvé de réponse, peut-être pouvez vous m'éclairer, Rav ?
Autre remarque : je ne comprends pas les commentaires de Ben Chaanan qui parle du singe préhistorique, s'agit-il d'une autre conférence venant de vous qui m'aurait échappé ?
Enfin, j'ai bien compris qu'Avraham est le père de toutes les nations, mais Moché Avinou est notre père à NOUS.
Merci pour cet excellent chiour. Je connais bien Grenoble, j'y ai d'ailleurs de la famille, mais j''habite maintenant en région parisienne.
Respectueusement.

Yéhochoua.

Leh leha 06 novembre 20:07, par ben chaanan

Comment peut on parler de singe le temps historique importe peu nous avons Lascaut cette paracha nous parle d un homme qui se met en route pour la decouverte de ha chem cette paracha une des plus profondes est la pour nous mettre en route ce qui nous manque peut etre a ce jour sans caculs sans profits et meme sans attentes
nous devons creuser cette Presence au dela de tous les discours religieux ou laiques.

Lek leka 05 novembre 20:02, par ben chaanan

Je trouve le premier commentaire etonnant nous devons admirer cette figure extaordinaire d abraham qui dit tout sur la Presence notre errance humaine la decouverte de ha chem dans son epreuve dans sa perseverance
nous ne sommes pas dans la science nous sommes dans l etonnement be nifla chacun peut verifier que ce fut de toujours a toujours les upanishads le bouddisme ect il est pour nous juifs l etonnante approche de celui qui etait qui est qui sera. Tellement de choses a dire...

Mystère des mystères 05 novembre 11:24, par lemoine halévy

Sa tentative d'analyse est intéressante. Mais le mystère demeure !
Pourquoi Yahwé a-t-il choisi de s'intéresser à des primates ignorants ?
Comment et pourquoi Avram peut-il "voir" mentalement Yahwé ?
Le singe avec 24 paires de chomosomes est devenu un humain avec 23 paires de chromosomes, quel est le lien avec Yahwé ?
Dr Lemoine, bibliste.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Nissim Sultan - rabbin

Nissim Sultan est né à Paris le 12 juillet 1976, Marié, huit enfants. Rabbin des Communautés de Villiers-le-Bel (Val d'Oise) de 1999 à 2008, Aix-en-Provence (Bouche du Rhône) de 2008 à 2014. Membre des Commissions "Bioéthique et Judaïsme " et "Ethique des Affaires " des Consistoires Central et de Paris. Depuis mars 2014, rabbin de la Communauté CIG Bar Yohaï à Grenoble (Isère).

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier